La CJC c'est quoi ?

La Consultation Jeunes Consommateurs (CJC) est une mission de proximité permettant de rencontrer des jeunes mineurs ou majeurs en questionnement sur leurs consommations, ainsi que leurs entourages. Le principe est de faire le point, éventuellement de proposer une aide, avant que la consommation ne devienne plus problématique. La CJC est un espace gratuit et anonyme qui offre la possibilité d’être écouté, informé, d’échanger en toute confidentialité.


Mais à la CJC, on peut parler de toutes les consommations, tous les usages ?

En effet, la CJC est un espace où le jeune peut faire le point sur ses consommations de produits (tabac, alcool, cannabis, cocaïne, autre…) mais également sur ses pratiques addictives sans substance (jeux vidéo et écran, jeux d’argent et de hasard notamment).

Et si la famille ou l’entourage du jeune se pose des questions, ils peuvent venir ?

Tout à fait, l’entourage peut également être reçu au sein de ces lieux comme un acteur à part entière. Il y trouvera un soutien, une écoute attentive et bienveillante ainsi que des informations précises sur les produits et sur les addictions.
En fonction de la problématique et de la relation avec le jeune concerné, l’accompagnement pourra se mettre en place avec l’entourage seul ou avec le jeune.
La prise en charge peut prendre la forme d’une aide éducative, d’un soutien individuel ou d’une approche de groupe.

Dans cette approche groupale, les parents confrontés à des difficultés similaires peuvent s’épauler en s’apportant leur expérience respective.



La CJC, ce n’est pas juste un lieu de prise en charge thérapeutique ?

Non la CJC n’est pas uniquement un lieu de prise en charge thérapeutique. Les professionnels de la CJC proposent une évaluation de la situation et un bilan des usages dans une démarche globale.
L’intervention vise à évaluer, avec le jeune, son expérience d’usage pour lui permettre, s’il le souhaite, d’amorcer des changements dans sa vie personnelle, familiale et environnementale en fonction de son comportement addictif. Pour renforcer sa motivation, les professionnels prennent en compte sa demande et/ou ses besoins et adaptent l’accompagnement : transmission d’informations, réduction des risques, aide à l’arrêt.

La CJC, un appui aux institutions/dispositifs qui entourent les jeunes
La CJC propose également un appui aux professionnels constatant des conduites addictives dans leurs institutions et les aident à y répondre : organisation de séances de sensibilisation sur la question des conduites addictives/de l’adolescence, formation, soutient aux professionnels dans leur pratique quotidienne, séances d’analyse de situations problématiques….
Des temps de permanences et de consultations peuvent éventuellement être proposés au sein des institutions ainsi que des possibilités d’actions hors les murs pendant les situations de consommations : rassemblements festifs, concerts, dans les boites de nuit ou dans l’espace public.
commodo adipiscing dictum Phasellus sem, suscipit tempus Praesent